Déroulement d’une consultation

L’anamnèse :

Cette première étape consiste à poser un ensemble de questions afin de cerner au mieux le patient et son motif de consultation. Autrement dit, cette phase permet à l’ostéopathe de faire un « bilan » de son patient, sur le plan médical. L’objectif est de lier les antécédents du patients à son motif de consultation afin d’établir un diagnostic précis.

L’observation :

Ensuite, l’ostéopathe vous examine. Il observe son patient : debout, assis, allongé… Le but étant de mettre la douleur en relation avec le reste du corps. Il est essentiel de garder une notion de globalité Souvent, la « cause » de votre douleur est située à distance de celle-ci.

Les tests ostéopathiques :

C’est une étape essentielle qui permet de réaliser un « état des lieux » des tensions de votre corps et de ses blocages sur les sphères articulaire, viscérale et crânienne. Au cours de cet examen, l’ostéopathe effectue donc un bilan des différentes mobilités de votre corps de votre corps.

Le traitement :

En fonction des zones retrouvées en restriction de mobilité, l’ostéopathe va agir par des techniques adaptées et spécifiques à chaque patient, afin de retrouver une mobilité locale et globale du corps. Chaque traitement se termine par la vérification systématique de la mobilité.

La fin de la consultation :

Votre ostéopathe vous prodiguera les conseils essentiels (positions de travail, étirements, repos, changement d’hygiène alimentaire) pour potentialiser l’efficacité du traitement.